Les petits petons

Audrey, Assistante Maternelle Agréée

Bienvenue

Musique

Nous sommes un groupe d’une dizaine d’assistantes maternelles et une vingtaine d’enfants qui se retrouvons, tous les 15 jours à l’EPHAD Gauffier, une maison de retraite gérée par le CCAS pour assister à un atelier inter-générationnel. L’atelier commence par l’arrivée de tous, les personnes âgées, le personnel, les assistantes maternelles, les enfants, le musicothérapeute (Rémy).

Le contact se crée grâce à l’accueil de la maison de retraite : petit goûter, temps d’accueil, découverte des personnes présentes, premiers contacts avec les animatrices(teur) et les résidents qui sont souvent les mêmes.

Puis, nous sommes amenés à nous installer dans une grande salle d’activités où les enfants sont au centre avec un tapis en guise de repère, les assistantes maternelles sont avec eux et les personnes âgées sont présentes autour. Les enfants sont libres de se déplacer et d’aller et venir entre les différentes personnes présentes.

Cela démarre avec de la musique que joue Rémi le musicothérapeute soit par la chanson du bonjour, ou celle des jours de la semaine…c’est un moment de convivialité et de partage de tous. Puis, on apprend ou on se remémore, suivant l’âge, de nouvelles chansons, les jours de la semaine, les animaux, leurs cris… il y a une continuité à chaque visite.

On danse et on fait des mouvements « de gymnastique » ce qui permet de garder ou d’acquérir une autonomie toute relative pour les grands et les petits. On partage des instruments, on les échange, on choisi sa couleur, on essaie de se rappeler une couleur… Il y a aussi un échange visuel : des regards, des sourires, un échange physique : on se serra la main pour se dire bonjour, certains demandent à porter les enfants.

Les enfants n’ont pas l’appréhension qu’ils peuvent avoir face aux personnes étrangères, très souvent ils vont naturellement vers les personnes âgées car ils ont eux aussi des grands-parents et celui-ci n’a pas le même rôle ni la même connotation qu’un adulte.

Certains enfants présents ne voient pas leurs grands-parents, à cause de la distance et cela permet un contact affectif avec les personnes âgées tout en apprenant des comptines proposées par l’animateur. Ils découvrent le côté papi/mamie des personnes âgées. Il en est de même pour certaines personnes âgées qui n’ont pas forcément l’occasion de voir leurs petits-enfants de manière régulière.

Ces échanges apportent de la joie aux personnes âgées qui sont heureuses de rencontrer des bébés. Des fois cela permet même de faire sourire une personne âgée qui ne sourit jamais et ne souhaite participer à aucunes animations en général. Seuls les échanges avec les enfants qui lui touche la main lui donne le sourire.

Le groupe intergénérationnel apporte aux enfants accueillis une sensibilisation au handicap, ils sont intrigués par les fauteuils roulants, les déambulateurs… ils les touchent, les observent. Cela permet la découverte de la différence. Les rôles s’inversent même des fois, on a vu des personnes âgées prêter leur déambulateur aux enfants et les suivre en surveillant qu’ils ne tombent pas car eux aussi ne sont pas très assurés quand ils commencent tout juste à marcher.

L’intergénérationnel contribue également à la mixité sociale, culturelle et à l’enrichissement personnel et collectif des personnes âgées mais également des enfants. Les enfants apprennent la différence d’âge et s’y adaptent, le respect de l’autre : ne pas faire trop de bruit, ne pas être brusque dans leur geste.

Nous pensons que cela brise aussi l’isolement des personnes âgées qui peuvent d’être coupées de la vie sociale et permet de garder le contact avec l’extérieur. Elles ont été actives dans la société et par ces ateliers elles continuent d’y contribuer. Aller vers les personnes âgées, c’est leur rendre ce qu’elles ont pu donner et c’est amener de la vie dans les maisons de retraite.

Pour finir, on se dit au revoir, il est déjà l’heure.

Nous apprécions beaucoup ces visites en tant qu’assistantes maternelles car nous exerçons également dans un cadre où l’isolement est présent et nous retrouver et partager ces moments sont tout aussi bénéfiques pour nous. Nous avons aussi l’occasion de partager, d’apprendre, de découvrir de nos aînés lors de ces ateliers.

L'atelier intergénérationnel en fait c'est : le charme d’un musicien exceptionnel qui arrive à faire partager un moment agréable entre deux générations.

Aller plus loin